Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Comment United aurait pu avoir Pogba et Varane pour 10M€

Alex Ferguson aurait pu compter sur les deux stars contre 10M€. Mais parce qu’il recruté Phil Jones à la place de Varane, et n’a jamais donné sa chance à Pogba, United est passé à côté de deux plus grands espoirs du football actuel.

Paul Basse — 15 octobre 2014
Pogba et Varane : retour sur deux gros ratés
Pogba et Varane : retour sur deux gros ratés

C’est facile, évidemment de reprocher à Manchester United d’avoir manqué Paul Pogba et Raphael Varane. Des jeunes talents, des futurs machins, des futurs grands espoirs, il y a en a partout, chaque année, presque tout le temps. En plus de ça, pourrait-on dire, Arsène Wenger a bien manqué Cristiano Ronaldo et Luis Fernandez préférait voir Ronaldinho cirer le banc du PSG que régaler le public. Personne n’aurait pu imaginer que Pogba et Varane fassent aussi bien, aussi vite, et qu’ils soient, déjà à 21 ans, les deux meilleurs joueurs de l’équipe de France, et qu’ils figurent parmi ce qui se fait de mieux en Europe en défense et au milieu.

Mais force est de constater que United peut se mordre les doigts à l’heure actuelle parce qu’ils auraient pu avoir la chance, pour 10M€ d’avoir les deux stars : Pogba était à l’Academy, Varane disponible pour 10M€. D’autant que cette saison Manchester United a deux trous béants dans son effectif et son équipe type : aux postes de milieu créateur et de défenseur central.

Le cas Rafael Varane a trait aux aléas du marché des transferts. Le Nordiste, 18 ans à l’été 2011, explose tout à Lens. On sent que ce gamin qui passe son bac cette année-là peut devenir un cador. Les recruteurs scrutent avec attention la situation du joueur, disponible contre 10M€. Lens coule en Ligue 2 et a besoin de liquidités. La course s’amorce à trois avec Manchester United donc, le PSG -tout juste racheté par le Qatar- et le Real Madrid.

Varane : Epoque lensoise, tout proche de United

Alex Ferguson est le premier à dégainer mais le transfert ne se fera jamais : « J’aurais pu rejoindre Manchester United, mais ils ont pris Phil Jones à mon poste », a révélé cette semaine le prodige dans l’Equipe. Aujourd’hui, quand on voit la classe et la maturité du bonhomme, ça doit soupirer fort à Old Trafford. Parce que celui qui a muselé Cristiano Ronaldo avec la France face au Portugal samedi a tout : facile, technique, malin, rapide, lucide, calme, bon dans les duels. On se dit que Phil Jones est a des années lumières du crack. On rigole même de penser que l’ancien défenseur central de Blackburn a coûté le double en transfert (20M€) à Manchester United.

La brouille Ferguson/Pogba

L’erreur est monumentale a posteriori, même si Phil Jones -en vrai- est un joueur intéressant, Varane est largement au-dessus. Le Real Madrid a sauté sur l’occasion. Un coup de fil de Zinédine Zidane, alors Conseiller du président, scelle l’affaire du côté des Merengue. Même si aujourd’hui, Carlo Ancelotti lui préfère -pour le moment- Pepe. Le Real Madrid n’est pas dirigé par des manches et a le nez assez creux parfois sur le marché des transferts, et sait qu’il tient avec Varane un très grand. Le champion d’Europe 2014 a récemment blindé son contrat.

Pogba : Varane, le duo raté par United

Le cas Paul Pogba est tout aussi navrant du point de vue des Red Devils. La Pioche, la Pieuvre, c’est selon, a été arrachée au Havre. Vainqueur de la FA Youth Cup 2011 -l’équivalent de la Gambardella-, Pogba s’impatientait sur le banc de Manchester United. On sait le Turinois ambitieux, jeune loup, et fougueux. Il n’est pas du genre à donner la patte ou attendre son heure, ni a avalé des couleuvres.

31 Décembre 2011, Manchester United perd à domcile (2-3) face à Blackburn, dans un match où Alex Ferguson fait un peu n’importe quoi. Pogba croit tenir sa chance, mais reste 90 minutes sur le banc. Carrick est utilisé en défenseur central, la paire de milieux défensifs du 4-4-2 s’appelle Park/Valencia. C’est moche, et ça n’a pas grand sens au fond. Valencia sort à la mi-temps, remplacé par Anderson… La volonté de Pogba de rester à Manchester United est définitivement achevée par le retour, le 8 janvier 2012 de Paul Scholes, qui sort de sa retraite. Par la suite, Pogba refuse de prolonger son contrat, s’embrouille sévère avec celui qu’on appelle le « Sèche-cheveux » pour ses discussions-causeries-remontage de brettelles musclées et rejoint la Juventus Turin.

L’avenir et le présent du club étaient là sous les yeux des Red Devils et de Ferguson. Mais une erreur sur le marché des transferts, et le manque de confiance à un surdoué ont coûté deux monstres qui valent facile 100M€ à eux deux aujourd’hui. Cela aurait pu éviter de se coltiner Jonny Evans et Marouane Fellaini.

Paul Basse

Fondateur d'Offside ! Spécialiste de Chelsea FC. Grand amateur de Vine.

Vous Aimerez Aussi