Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Rooney, Moyes, Ronaldo : Rio Ferdinand balance !

L’autobiographie de Rio Ferdinand sort aujourd’hui en Angleterre. 300 pages sur la carrière d’une légende de United, et de révélations mordantes. Extraits.

Paul Basse — 2 octobre 2014
Rio Ferdinand : Les meilleurs extraits de son livre
Rio Ferdinand : Les meilleurs extraits de son livre

Rio Ferdinand est l’un des footballeurs les plus suivis au monde sur Twitter. Le défenseur central publie régulièrement en 140 caractères ses vues sur le football et beaucoup de choses. Mais forcément pour raconter sa vie, il avait besoin de plus de place. Il sort aujourd’hui son autobiographie #2Sides. L’ouvrage retrace une carrière débutée à West Ham mais qui a pris une autre tournure lorsqu’il signe à Manchester United. Le joueur de QPR raconte 18 années de football. Extraits corrosifs.

Wayne Rooney cassait ses téléphones de rage

« Wayne Rooney me semblait être un jeune garçon plein de rage. Il s’embrouillait tout le temps avec des gens en-dehors du centre d’entrainement, en particulier au téléphone. Il se mettait en rage pour de toutes petites choses. Et il s’achetait des téléphones comme si c’étaient des bonbons. Il éclatait ses téléphones de colère en les jetant contre le béton. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, mais il s’est calmé ».

Rio Ferdinand balance sur Rooney dans son autobiographie

Crédit : Joscarfas/Flickr

Cristiano Ronaldo

« Quand il portait des jeans très serrés, on avait l’habitude de le détruire. « On peut voir la veine de tes boules ». Qu’est-ce qu’il se passe ? » »

Wayne Rooney (encore)

« Il avait l’habitude de plaquer ses cheveux comme une vague [quand il perdait ses tifs]. On se moquait de lui en disait qu’il ressemblait à Bobby Charlton alors qu’il n’avait que 21 ans. »

Adnan Januzaj en pleurs

« L’année dernière, on m’a dit que l’un de nos jeunes joueurs a pleuré devant le manager. Je suis allé le voir et j’ai demandé quel était le problème. Il m’a dit qu’il pensait qu’il allait jouer aujourd’hui. Je lui ai rappelé qu’il n’avait que 19 ans, et qu’il devrait arrêter de pleurer comme un bébé ».

L'affaire Terry vue par Rio Ferdinand

John Terry est un idiot

23 octobre 2011. QPR/Chelsea : John Terry lance une insulte à caractère raciste à Anton, frère de Rio. Terry sera relaxé par la justice mais condamné par la Fédération Anglaise : « Pour moi le plus grand des idiots sera toujours John Terry. Comme capitaine de l’Angleterre, et comme mon coéquipier dans l’axe de la défense [anglaise], il aurait pu épargner de la peine à beaucoup de monde s’il avait immédiatement admis qu’il avait utilisé ce mot sur le moment, sur l’instant, et qu’il n’était pas raciste. Je pense que c’est probablement ce qu’il s’est passé [ce jour-là] et c’est sans doute la vérité. Anton et moi aurions accepté cela. Au lieu de ça, il ne nous a jamais donné cette chance. C’était une trahison. Il a fui ses responsabilités. »

Ferdinand et Terry ne se sont jamais parlés depuis. Même chose avec Ashley cole : « Ashley était un ami de longue date. Nous nous connaissions depuis que nous étions petits. Mais tout cela s’est arrêté quand il a décidé de soutenir au tribunal John Terry. Anton m’a téléphoné. Et ma tête a presque explosé. Il trahissait Anton qu’il connaissait depuis des années aussi. »

Roy Hodgson, monsieur gaffes, en prend pour son grade. Leur relation s’est détériorée le jour où le sélectionneur anglais raconte à des inconnus dans le métro que « Ferdinand est fini ». Ferdinand admet qu’il aurait pu jouer aux côtés de Terry «sans problèmes», même après l’affaire de racisme. Mais que Hodgson a commis «une erreur de jugement». On apprend aussi dans #2Sides que le clan Ferdinand a reçu insultes, menaces de mort, et balles de fusil dans leurs boites à lettres.

Rio Ferdinand : Par contre le costard, c'est pas possible

Alex Ferguson sait dire pardon

Quelques semaines après l’affaire Terry, le lobby anti-raciste Kick it Out! décide de lancer une campagne contre le racisme et demande à l’ensemble des joueurs de Premier League de porter un t-shirt. Rio Ferdinand refuse :  « Leur groupe avait refusé de venir au tribunal, et je ne voulais pas participer à cette mascarade en portant le t-shirt. Mes parents ne l’auraient pas accepté. Quand le manager a [vu que je ne le portais pas], il a enragé : « Who do you fucking think you are ? » (NDLR : Pour qui de putain te prends-tu ?). J’ai dit qu’il aurait dû me demander avant et que je ne lui ai pas dit d’aller à la télé et dire le contraire. »

Le lendemain, Rio Ferdinand se présente au bureau de Fergie : « Ecoute, dit Ferguson, je sais que c’est ta famille, mais je n’étais pas d’accord avec toi. Tu dois supporter ces causes là. Je suis un homme des syndicats. J’ai parlé à ma femme, et elle m’a demandé si je t’avais demandé de porter le t-shirt. Quand je lui ai dit non, elle m’a dit que c’était de ma faute. Je n’admets pas souvent mes erreurs mais, je ne te mettrai pas d’amende». Ferdinand dira que son respect envers le boss sera décuplé après cela.

RIo Ferdinand  : David Moyes est incompétent

David Moyes est incompétent

L’éphémère successeur d’Alex Ferguson (Mai 2013-Avril 2014) a connu une saison 2013-2014 catastrophique. Les raisons de l’échec viennent pour Ferdie de la « mentalité de petite équipe » de l’ancien coach d’Everton qui n’a jamais pris la mesure d’un club comme United : « Les nouveautés de Moyes ont amené de la négativité et de la confusion. La plus grande des incompréhensions était la manière dont il voulait qu’on utilise le ballon. Certains joueurs avaient l’impression de jouer le plus grand nombre de longs ballons de leur carrière. Parfois, notre tactique était de longs ballons, hauts et en diagonal. C’était embarassant. A domicile, contre Fulham, nous avons centré 80 fois. Je me suis dit : pourquoi on fait ça ? Andy Carroll ne joue pas pour nous ! Son approche nous était étrangère. Parfois, Moyes ne voulait aussi que des passes. il disait : « Aujourd’hui, je veux qu’on fasse 600 passes dans ce match. La semaine dernière nous en avions fait que 400». Je m’en foutais. J’aurais préféré marqué 5 buts avec 10 passes».

Bonus : 

  • Moyes forçait les joueurs à réaliser une promenade de dix minutes avant les matchs
  • Moyes avait interdit les frites « low-fat » la veille des rencontres. Ce qui déclencha la fureur des joueurs. 20 minutes après que l’Ecossais ait été lourdé, la première chose demandée par les Red Devils fut de remettre au menu de la cantine les fries.
  • Rio Ferdinand voulait hurler et choper par le col Moyes quand celui-ci a annoncé la composition des équipes pour le quart de finale retour (et décisif) de Ligue des champions 2014 contre le Bayern Munich. Le tout dans un parc public de la ville bavaroise. [hr style= »dotted »]

Crédit photo : David Mills & Takashi Hasegawa

Paul Basse

Fondateur d'Offside ! Spécialiste de Chelsea FC. Grand amateur de Vine.

Vous Aimerez Aussi