Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Résumé : Van Gaal rate sa première, Arsenal accroché

Arsenal a dû attendre le temps additionnel pour dominer Crystal Palace. Manchester United a été battu. Résumé de la première journée.

Paul Basse — 16 août 2014
Résumé : Arsenal, Manchester United
Résumé : Arsenal, Manchester United

L’ouverture de la Premier League n’a pas déçu que ce soit à Old Trafford lors de Manchester United/Swansea et Arsenal/Crystal Palace. On vous propose les cinq choses à retenir et les résumé en vidéos des principaux matchs.

[hr style= »dotted »]

1. Louis Van Gaal aura besoin de temps

Une défaite en ouverture de championnat fait toujours désordre quand on vise le titre, le maintien, ou, comme pour Manchester United, une place dans le Big Four. Ce qui fâche est que la formation de Louis Van Gaal a encaissé deux buts à domicile face à Swansea, et perdu pour la première fois depuis 1972 à domicile en ouverture du championnat. Le Hollandais avait prévenu qu’il avait besoin de temps pour imprimer sa marque et faire adhérer ses joueurs à sa méthode. On ne sait s’il fera mieux que David Moyes, mais contrairement à l’Ecossais, il bénéficie d’une confiance de toutes les composantes du club. A sa décharge, il lui manquait des titulaires sur blessures. Mais il a également un besoin urgent de nouvelles recrues, principalement en défense et au milieu pour espérer réaliser une bonne saison.

2. Arsenal a vaincu la malédiction

Pour la première fois en cinq saisons, Arsenal a remporté son premier match de la saison. A domicile face à Crystal Palace, les hommes d’Arsène Wenger l’ont emporté grâce à un but en tout fin de match d’Aaron Ramsey, après avoir dominé (77% de possession) durant toute la rencontre. Laurent Koscielny avait répondu à Brede Hangeland. Mais l’essentiel est là. Mauvaise affaire pour Crystal Palace. Sans entraineur après le départ précipité de Tony Pulis, les Eagles doivent clarifier les choses très vite.

3. Chaud derby West Ham/Tottenham

On disait dans le guide de la saison que Sam Allardyce avait besoin d’un bon départ pour chasser les doutes entourant sa personne. Force est de constater que Big Sam a échoué. Son équipe était pourtant en supériorité numérique après l’expulsion sévère de Kyle Naughton pour une main dans la surface. Kevin Nolan, le capitaine, a manqué un penalty. La délivrance côté Spurs est venue d’Eric Dier, l’Anglais transfuge du Sporting Lisbonne, dans le temps additionnel. En fin de rencontre, le tacle musclé de James Collins lui a valu un carton rouge direct. Mauricio Pochettino commence parfaitement avec Tottenham, dans une victoire au couteau dans un derby. Eric Dier, pour ses débuts en Premier League, ne pouvait pas mieux débuter.

Le résumé du match

4. Grosse inquiétude autour de Ross Barkley

La veille du premier match face à Leicester, Ross Barkley, le grand espoir du club, qui vient de prolonger avec Everton, s’est blessé, victime d’une rupture partiel des ligaments croisés. Selon les résultats des examens médicaux à venir, Barkley pourrait être absent entre sept semaines et cinq mois. Cette année devait être celle de la confirmation et du progrès. Du côté d’Everton, on espère que le meneur de jeu ne sera pas éloigné des terrains trop longtemps. La donne n’est pas la même : le club pourrait être amené à recruter en cas de gros pépins. Sans lui, Everton a concédé le nul contre Leicester, promu mais volontaire alors que le club de Liverpool a mené deux fois. Les Toffees doivent rectifier le tir.

Bonus : Un striker frappe un coup-franc

Et les mésaventures d’Ashley Young avec un pigeon :

[hr style= »dotted »]

Crédit photo :  Guts Gaming

Paul Basse

Fondateur d'Offside ! Spécialiste de Chelsea FC. Grand amateur de Vine.

Vous Aimerez Aussi