Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Retraite : Le pire d’Howard Webb

Howard Webb tire sa révérence. Le célèbre chauve va devenir directeur technique des arbitres auprès de la Fédération. Top 10 du meilleur du pire de l’arbitre controversé.

Paul Basse — 8 août 2014
Howard Webb_Rach
Howard Webb_Rach

A 43 ans, Howard Webb a décidé de raccrocher. Le célèbre chauve a pris sa retraite et il sera désormais en charge des arbitres en tant que directeur technique auprès de la Fédération anglaise. Howard laissera une trace indélébile dans l’histoire de la Premier League : partial pour les uns, bon arbitre les autres. Il divise mais disons qu’il aura commis de grosses boulettes. Des penalties refusés, le coup dans le thorax de Nigel De Jong sur Xabi Alonso, la haine des supporters de Liverpool : Howard Webb méritait bien un Top 10.

[hr style= »dotted »]

1. Birmingham 2-2 Manchester United, Décembre 2005
Cristiano Ronaldo est un tout jeune joueur arrivé en Premier League. Manchester United se déplace sur le terrain de Birmingham. Les Red Devils mènent 2-1 quand le Portugais est découpé par l’ancien milieu de terrain de United Nicky Butt. Pas de faute sifflée par Howard Webb. Sur le contre, Jamie Clapham égalise. Manchester United est furieux. Howard Webb ne bronche pas.

2. Chelsea 2 – 1 Arsenal, Février 2007
Chaude d’ambiance dans cette finale de Carling Cup entre Arsenal et Chelsea. Coups, embrouilles : Howard Webb a du pain sur la planche. Le policier -c’est sa fonction hors-foot- ne la joue pas pacificateur : trois cartons rouges sont distribués à John Obi Mikel ainsi qu’à Kolo Toure et Emmanuel Adebayor côté Arsenal. Trois explusions avaient été prononcées avant cette finale. Webb multiplie le chiffre par deux.

3. Autriche 1 – 1 Pologne, Juin 2008
Le natif et supporter de Rotheram dispute son premier tournoi international à l’occasion de l’Euro 2008. Dernière minute du match, alors que l’Autriche tient un succès largement mérité, Howard Webb accorde un penalty généreux aux Polonais, organisateurs du tournoi. Mariusz Lewandowski aurait tiré le maillot de Sebastian Prödl. Penalty converti. Comment on dit enculerie en autrichien ?

Howard Webb

4. Birmingham 0 – 2 Wolverhampton, Janvier 2009
Si Birmingham a bénéficié de l’erreur d’Howard Webb en 2005, ils sont quatre ans plus tard désavantagés. Wolverhampton mène 1-0 dans ce match de FA Cup. Les Wolves vont obtenir l’aide bien involontaire de l’arbitre international. Ce dernier dévie la trajectoire d’un ballon au milieu de terrain de Radhi Jaïdi. Michael Kightly récupère le ballon : but sur la contre-attaque. 2-0 pour Wolverhampton qui tue le match.

5. Manchester United 5-2 Tottenham, Avril 2009
Habité par une certaine lose, les Spurs vont prouver qu’ils sont bien malheureux. Tottenham mène 2-0. Mais Howard Webb met son grain de sel : il accorde un penalty inexistant à United qui entame sa remontée et l’emporte 5-2. Webb se trouvait à 40 mètres de l’incident au moment du contact entre Gomes et Michael Carrick. Il concèdera tout de même que c’était une erreur à la fin du match. Tottenham ne lui pardonnera pas.

6. Manchester United 2-1 Liverpool, Mars 2010
Déjà méfiants à l’encontre d’Howard Webb, le sentiment des supporters de Liverpool va carrément virer à la haine. Le classique du nord de l’Angleterre est ce qu’il y a de plus important pour les supporters des deux équipes. Mais Howard Webb foire tout. Il accorde un penalty injustifié à United, transformé par Wayne Rooney. Plus tard, Javier Mascherano anéantit clairement une action de but, après une faute sur Valencia. Il n’écope que d’un jaune. Howard Webb réussie la doublette. La légende John Aldridge appelle à ce que le policier n’arbitre plus jamais Liverpool.

7. Espagne 1 – 0 Pays-Bas, Juillet 2010
Quoi de mieux que de se rater lors de la finale du Mondial ? L’image fait le tour du monde et personne ne l’oublie. En l’occurrence, le coup de pied kung-fu de Nigel de Jong finit sur le thorax. Tout le monde s’attend au rouge, mais Webb dégaine le carton jaune. Une erreur qui lui vaudra les rires du monde entier, et un sentiment de honte des Anglais.

Karate-Kid-Nigel-de-Jong-sur-Xabi-Alonso

8. Manchester United 1 – 0 Liverpool, Janvier 2011
Premier match aux commandes de Kenny Dalglish. Le nouvel entraineur commence par un choc contre Manchester United. Dès la première minute, Howard Webb désigne le point de penalty après une faute peu évidente de Daniel Agger sur Dimitar Berbatov. Pour ponctuer le tout, Steven Gerrard est expulsé après un tacle limite. Quelques heures après le match, Ryan Babbel poste une photo d’Howard Webb avec un maillot de United sur le dos. Il écope de 12.000€ d’amende.

Howard-Webb---Twitter-007

9. United 1-2 Tottenham, Janvier 2014
David Moyes est très mal embarqué en championnat, largué par Chelsea, Arsenal et City. Il faut se refaire la cerise et ça doit être face à Tottenham. Ashley Young est lancé en profondeur, il parvient à lober Hugo Lloris mais sa frappe passe à côté. Seulement, Lloris découpe ensuite Young qui sort sur blessure. Pas de faute, pas de carton : 6 mètres.

Ashley Young

10. Arsenal/Liverpool, Février 2014
C’est cette fois encore une histoire de penalty non-sifflé. Pourtant la faute d’Alex Oxlade-Chamberlain est claire et nette. Pas pour Howard Webb.

ezgif-save__1_

La presse se demandera longtemps comment Howard Webb à cinq mètres n’a pas vu l’évidence.

Howard Webb

Comment peut-il rater ça ? Daily Mirror

[hr style= »dotted »]

Le meilleur quand même
Ce serait injuste de résumer la carrière de Howard Webb à ses erreurs. On ne fera jamais un top 10 de ses meilleures décisions. Tentons de le comprendre comme l’ont fait Yves Hinant, Eric Cardot et Delphine Lehericey, dans le film « Les Arbitres ». Un document sincère sur ce métier bien particulier et difficile à exercer.

https://www.youtube.com/watch?v=cz632rmJh0k[hr style= »dotted »]

Bonus :

[hr style= »dotted »]

Crédit photo : DR, Calcio St & Roach

Paul Basse

Fondateur d'Offside ! Spécialiste de Chelsea FC. Grand amateur de Vine.

Vous Aimerez Aussi