Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Southampton perd les bijoux de famille

Alerte pour les Saints de Southampton qui perdent la plupart de leurs cadres. Ronald Koeman, le nouvel entraineur, va devoir reconstuire.

Paul Basse — 4 juillet 2014
Ronnie McDonald
Ronnie McDonald

Au sortir d’une saison réussie, marquée par une bonne 8e place, Southampton ouvre une nouvelle ère. Son manager, Mauricio Pochettino, a pris les rênes de Tottenham. Le sentiment de reconstruction est là, bien installé. Il y a toujours un équilibre ténu à trouver dans la gestion d’un club de football formateur entre la nécessaire capacité à bien vendre et celle de rester compétitif. Il évite la panique, la difficulté de confirmer au plus haut-niveau voire la rélégation ou pire la banqueroute. Southampton a réussi la première tâche en récoltant, pour le moment, 70M€ : Luke Shaw, 18 ans, ayant été cédé 37M€ à Manchester United. Adam Lallana a suivi pour 30 millions direction Liverpool, le même chemin emprunté par Rickie Lambert avant le Mondial.

Le cas Shaw est le plus simple pour les Saints. Vendre un tel joueur à ce prix est une aubaine, autant qu’un gros pari pour United. Il y a peut-être là, la volonté de pérenniser pour Manchester un poste avec un joueur présenté comme un prodige, autant que de miser sur son potentiel marketing. Jeune et un brin minet, Shaw est une star (bien) anglaise -tatouage, jeune, belle gueule- en devenir s’il confirme tout le bien qu’on dit de lui.

Un départ pas vraiment bouleversant, qui plus est l’adolescent n’a pas une emprise démesurée sur le vestiaire. Tout le contraire du capitaine, Adam Lallana. Ce dernier avait une vraie influence sur la bonne saison de Southampton (9 buts, 6 passes) et restait l’un des chouchous des supporters, lui qui a tout connu de la D3 à la Premier League. Le départ de Lallana, à dire vrai, envoie surtout un signal pour ses ex-coéquipiers : le capitaine s’en va, la porte transfert est ouverte. “On n’a pas envie de voir des joueurs partir, et que l’équipe explose, souligne Jay Rodriguez, auteur de 15 buts en 33 matchs avec les Saints avant de se péter les ligaments en mars. C’est l’une des choses à laquelle je ne veux pas penser. » Qu’il y pense ou non, d’autres ont déjà agit : Dejan Lovren a exigé d’être placé sur la liste des transfert. En pleine Coupe du Monde, Morgan Schneiderlin a lui laissé entendre qu’il avait fait le tour de la maison : « Le club connaît ma position. Ça fait longtemps que je suis là-bas. Les dirigeants connaissent mes intentions, savent ce que je veux« .

Du changement à tous les étages

Perdre une bonne moitié de l’équipe type de la saison précédente n’est jamais un bon signe quand on débarque dans un nouveau club. C’est le défi assigné à Ronald Koeman. Ses dirigeants lui ont toutefois indiqué que toutes les sommes encaissées « seraient réinvesties » sur le marché des transferts, histoire aussi de rassurer les supporters inquiets.

C’est le sens des signatures de deux joueurs en provenance du championnat des Pays-Bas. Koeman mise sur les joueurs qu’il connait bien. Le Serbe Dusan Tadic renforce le milieu de terrain côté gauche. Graziano Pelle est lui un joueur que le Batave connait par coeur. En 66 matchs sous les commandes de Koeman, l’Italien a planté 55 fois. Puissant (193cm), Pelle sera le point de fixation pour remplacer Rickie Lambert. A la nouvelle génération de prendre le relais qu’ils s’appellent Nathaniel Clyne, James Ward-Prowse, Calum Chambers ou Sam Gallagher. Du changement à tous les étages : Southampton écrit une nouvelle page.

[hr style= »dotted »]

Crédit photo : Ronnie McDonald 

Paul Basse

Fondateur d'Offside ! Spécialiste de Chelsea FC. Grand amateur de Vine.

Vous Aimerez Aussi