Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Coupe du Monde : 5 faux-pas à éviter

Le Mondial débute demain au Brésil. Pour tout fan de football, la Coupe du Monde est essentielle. 5 conseils pour profiter à fond d’une compétition que vous ne reverrez que dans quatre ans. 

Paul Basse — 14 juin 2014
Crédit : CLF
Crédit : CLF

La Coupe du Monde débute demain au Brésil. Pour tout fan de football, la Coupe du Monde est essentielle. 5 conseils pour profiter à fond d’une compétition que vous ne reverrez que dans quatre ans.

1. Votre équipe vient de perdre. Vous êtes furieux ou du genre taiseux dans la défaite. N’envoyez pas bouler votre partenaire quand il ou elle brise le silence avec un « c’est pas si grave« , « ils ont bien joué » ou un ricanement strident et agaçant. Certain(e)s ne comprennent pas la violente douleur et le désespoir d’une défaite en 8es de finale.

2. Abstenez-vous de claironnez le torse bombé et le sourire narquois que votre équipe va enfiler les pilules match après match. 4 ans de vannes et de moqueries, c’est long. Pis, votre crédibilité lors des discussions avant votre match de foot à 5 du jeudi s’en retrouve heurtér.

3. Restez neutre ou acquiescez quand votre collègue/ami/relou de la boite décide de partir sur un pronostic improbable. Oui, c’est un fou quand il pense que l’Uruguay sera au minimum en demie. Qu’importe. Riez en votre fort intérieur de l’illuminé.

4. Prévoyez de la marge dans les transports. A Londres, Paris, Marseille, Toulouse ou ailleurs, la confrérie des transports publics est traitre. Ce serait ballot de rater ce Bosnie/Nigéria dont vous avez pensé tout l’après-midi. Parce que oui vous avez ouvert 30 onglets sur Chrome pour savoir qui joue où et à quel poste.

5. Acceptez l’idée de vous doucher a la mi-temps des matchs. 15 minutes, c’est suffisamment long. Quitte a forcer sur le déo Lynx.

Bonus : D’ailleurs, le calendrier est essentiel. Des aménagements sont à prévoir pour espérer voir James Milner subir vos quolibets alcoolisés. Au bureau, la dernière heure doit consister à dribbler les écueils devant vous. Non, Véro ne doit pas vous demander conseil sur le dernier dossier. Tout en finesse, tel un extérieur du pied, écarter la gentiment en feignant une dernière corvée imposée par le patron.

Crédit photo : FIFA

Paul Basse

Fondateur d'Offside ! Spécialiste de Chelsea FC. Grand amateur de Vine.

Vous Aimerez Aussi